Traitement cholestérol

Le cholestérol est un élément indispensable à l’organisme. Cela étant dit, il existe le mauvais cholestérol (LDL) et le bon cholestérol (HDL). Le premier transporte le cholestérol du foie vers les tissus, et le second le ramène des tissus vers le foie où il sera recyclé ou éliminé. En cas d’excès, le LDL peut encrasser les artères, en se nichant dans la couche superficielle des parois artérielles, qui deviennent fibreuses et inflammatoires, formant ainsi des plaques d’athérome qui grossissent et limitent l’apport de sang. Ce qui finit par former un thrombus et boucher l’artère. Aussi, lorsque l’on parle de traitement du cholestérol, il s’agit donc de limiter l’augmentation du taux de cholestérol dans le sang.

A savoir que l’excès de cholestérol est la première cause de l’athérosclérose, responsable de 200 000 cardiopathies ischémiques (infarctus du myocarde ou syndromes coronariens) et de 80 000 accidents vasculaires cérébraux en France chaque année. Par ailleurs, un bon traitement du cholestérol commence déjà par une bonne identification des causes de l’augmentation de son taux dans le sang. Ces causes peuvent être des mauvaises habitudes alimentaires et un surpoids, un stress ou une mauvaise hygiène de vie, le tabagisme et la consommation d’alcool, des causes génétiques ou encore certaines maladies (maladies rénales ou thyroïdiennes, hypertension, diabète, etc.).


En général, si votre médecin vous alerte pour la première fois que vous avez du cholestérol, celui-ci vous proposera tout d’abord un traitement du cholestérol par voie naturelle. Il s’agit de surveiller ses habitudes alimentaires, car une bonne alimentation ne favorisera jamais l’augmentation du taux de cholestérol dans le sang. Ainsi, il faudra éviter les aliments riches en graisse saturée, et privilégier les aliments favorisant le bon fonctionnement des artères, Oméga3 et antioxydants (jus de fruits), poissons et fibres, le soja, au moins 5 fruits et légumes par jour, etc. Outre cela, il faut aussi pratiquer régulièrement une bonne activité physique, car cela prévient aussi l’augmentation du taux de cholestérol dans le sang.

En effet, pratiquer une activité physique permettra de baisser le mauvais cholestérol et favoriser le bon cholestérol. Cela diminuera aussi la prise de poids, et les risques du mauvais cholestérol. Ainsi, la sédentarité n’est donc pas conseillée, car les muscles du cœur perdent de la force en l’absence d’efforts et d’exercices physiques, ce qui diminue le sang et l’oxygène apportés au corps, qui récupèrera plus difficilement en cas de problème cardiaque. Tout cela sera à prendre en compte lorsqu’il s’agit d’un traitement du cholestérol par voie naturelle.

Mais lorsque la voie normale (régime équilibré et exercice physique) n’est pas assez efficace, alors le médecin devra prescrire un traitement du cholestérol par voie médicamenteuse. A noter que ces pratiques préventives telles que citées plus haut doivent également accompagner un traitement du cholestérol par médicaments. Sinon, il existe 2 types de médicaments qui peuvent faire office de traitement contre le cholestérol, à savoir les statines et les niacines (ou vitamine B3). Attention, le gemfibrozil ou Iopid, bien que permettant de diminuer les graisses présentes dans le sang, n’est efficace que pour bloquer la production des triglycérides, et est beaucoup moins efficace contre le mauvais cholestérol. A noter que tous les traitements du cholestérol ne doivent être pris sans la consultation auprès de votre médecin traitant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>